Le ‘’donc ’’

Titre : Le ‘’donc ’’
S-Titre : Adverbe et conjonction de coordination


Ce n’est pas parce que j’aimais beaucoup René Descartes avec son cogito ergo sum, que j’écris ‘’l’adverbe ou conjonction donc’’. Le ‘’je pense, donc je suis’’ m’a beaucoup intéressé, mais ce n’est pas ça qui me pousse à utiliser fort le ‘’donc’’.
Je constate que l’adverbe ou conjonction de coordination donc revient dans plusieurs de mes pages. Et à chaque page, il y a plusieurs donc.
Etant une conjonction de coordination, le ‘’donc’’ s’emploie pour exprimer la conséquence logique de ce qui vient d’être dit comme dans ‘’on devrait donc y voir plus clair maintenant’’. Et, la conjonction signifie ‘’par conséquent ou en conséquence’’. Le ‘’donc’’ s’emploie aussi pour souligner la conséquence en corrélation avec un principe ou avec une conjonction de subordination comme dans ‘’s’il n’est pas venu, c’est donc qu’il ne se sent pas à l’aise.
Etant un adverbe, le ‘’donc’’ s’emploie pour reprendre le fil du raisonnement ou de l’histoire (interrompu par une quelconque digression) comme dans ‘’donc, nous en étions au moment où quelqu’un frappe à la porte’’. Le ‘’donc’’ s’emploie aussi dans une phrase exprimant la réaction de la personne qui parle, sert à renforcer une exclamation, une question, une affirmation, un ordre ou une invitation pressante comme dans ‘’c’était donc ça !’’.
Le ‘’donc’’ est comme la notion d’explétif en français qui n’est pas dans le sens de la phrase, mais qui lui donne plus de la force. L’explétif n’est pas exigé par la syntaxe de la phrase et n’apporte aucune information supplémentaire quant au sens. La négation ‘’ne’’ est un explétif dans ‘’je crains qu’il ne vienne’’.
L’adverbe ou conjonction donc revient toujours dans mes phrases. Cela revient à dire que mes ‘’donc ’’ne doivent pas être jugés davantage. L’emploi de ‘’donc’’ chez moi, donne plus de la force comme la sonorité. Ça vibre mes phrases, et ça sonne bien.
Je sais que mes lecteurs lisent ce ‘’donc’’ avec plaisir comme dans ‘’tout ce qui nous arrive, il nous arrive donc’’ ou dans ‘’il n’y a donc point de destin de ce que nous faisons’’. La seconde phrase est bien employée, mais la première non. Car, le ‘’donc’’ ne peut pas se trouver à la fin d’une phrase quel que soit l’adverbe ou conjonction. Mais, on retrouve les deux cas au début comme au milieu de la phrase.

 

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci