Il y a toujours un choix

Il y a toujours un choix


Quand quelqu’un a un problème dont il ne sait rien faire, il dit qu’il n’y a pas de choix. Lorsqu’on préfère vendre quelque chose pour s’acquitter de la dette de quelqu’un, on dit qu’il n’y a pas de choix. Un homme qui se sépare définitivement avec sa femme puisqu’il l’a attrapée avec un autre mec, il dit qu’il n’y a pas de choix. Au moment où les gens se lamentent la mort d’un membre de leur famille, certains manifestent un amour avancé pour le défunt par rapport aux autres, on dit qu’il n’y a pas de choix. Lorsqu’on vient du marché, on oublie d’acheter quelque chose, on dit qu’il n’y a pas de choix.
Toutes ces idées ci-dessus constituent un cercle vicieux. C’est-à-dire, elles tournent au rond. Donc, je tourne moi-même au rond. Mais, ce n’est pas par hasard. C’est pour insister sur l’idée que j’ai conçue. En effet, je suis passé par la conception de l’acte, puis par la délibération, ensuite par la décision, et enfin par l’exécution. J’avais eu beaucoup de temps sur la délibération puisque c’est là où j’ai pesé le pour et le contre, avant de passer par la décision et l’exécution.
Alors, je tourne nécessairement sur ‘’il n’y a pas de choix’’. Mais, pourquoi il n’y a pas de choix ? Pourquoi on le dit souvent après chaque regret, chaque lamentation, chaque panique, chaque oubli,  en bref chaque problème.
Lorsque quelqu’un a une corvée dont il ne sait rien faire en niant l’éventail, je vous dis qu’il y a un choix. Quand on préfère monnayer quelque chose pour s’absoudre de la dette de quelqu’un en niant le chasse-mouches, je vous assure qu’il y a un choix. Lorsqu’une femme triche un homme, et que ce dernier l’abandonne, je vous garantis qu’il y a un choix. Au cas où les gens se lamentent la mort d’un membre de leur famille, et que quelques-uns d’entre eux manifestent un grand souci pour le défunt par rapport aux autres en pleurant, je vous dis qu’il y a un choix.
Je conclus par dire, quel que soit le niveau de problème que l’on a, qu’il y a toujours un choix. Ce choix dépend des problèmes que l’on a, et de celui qui en a.
Avez-vous une question à me poser ? Je sais que votre question est celle-ci : Quel est ce choix ? N’est-ce pas ?
Je vous ai déjà répondu à l’insu. Combien de fois irai-je vous répondre. Connaissez-vous le film de fiction ? OK, ce choix est ce que vous avez ou vous voyez devant vous après être passé par la conception de l’acte, puis par la délibération surtout, ensuite par la décision, enfin par l’exécution de cette décision. Lorsqu’il y a un problème qui se présente devant vous, je vous conseille de pouvoir passer par la délibération en pesant le pour et le contre. La seule meilleure décision que vous prendrez sera le choix en question. Voilà pourquoi je vous interdis de dire qu’il n’y a pas de choix ; mais je vous avertis qu’il y a toujours un choix.

danigralitshani@gmail.com

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci