Dignité

 

Dignité

En vous parlant de la dignité, je ne ce cesse pas au fond de vous parler du respect que mérite une personne ou une chose. La dignité humaine en est l’exemple. C’est aussi le respect de soi-même. Cela se justifie par l’expression « vivre avec ou sans la dignité ». Le terme peut être exprimé comme une retenue, une gravité dans les manières. Ici, le concept se justifie par l’expression « avoir ou manquer de dignité ». Il peut encore être interprété comme une haute fonction, une charge qui donne à quelqu’un un rang éminent. Là, l’expression « éminent Professeur » en constitue l’illustration. Il signifie encore une distinction honorifique. Ici, c’est à l’instar de l’expression « honorable député ».

La dignité ne tient pas compte du sexe. Quel que soit le beau sexe ou le sexe faible, la dignité peut se manifester chez la personne qui souhaite l’avoir. Certes, l’homme est toujours en amont tandis que la femme en aval, mais il se peut que la femme mérite du respect que l’homme n’en peut pas. C’est normal.

Dans les relations internationales, l’exigence absolue imposée par le plus fort est remarquable par la dignité. Dans ce type de relations, celui qui mérite un respect envers l’autre n’a qu’à lui imposer une exigence absolue. Cette exigence a un nom que la nature tout entière connaît bien. C’est ce qu’on appelle « diktat ». Selon le Petit Larousse 1995, le diktat est une exigence impérative et arbitraire. Mais, je vous avertis que le sens utilisé est péjoratif. Cela revient à dire que le sens donne au mot une valeur dépréciative ou défavorable.

Le terme est synonyme de « oukase ». Ce concept signifie une décision péremptoire et arbitraire. Selon Larousse, une décision autoritaire et arbitraire. Pour ce terme, même Larousse l’utilise dans le sens propre. C’est-à-dire que l’utilisation du terme est soutenue.

Une telle décision (péremptoire) est catégorique et ne laisse place à aucune réplique.

Nous sommes toujours en situation. L’homme vit par ses propres efforts. Il est mort parce qu’il n’a pas pu. Il a perdu puisqu’il n’était pas fort. On n’arrive pas à réaliser un résultat parce qu’on n’a pas confiance à soi. Si vous ne faites aucun effort, ne pensez donc pas qu’il existe un homme au de Dieu pour pourra faire du travail à votre place, jamais. Le maître de cet Univers, c’est la nature elle-même tout entière.

La seule et unique loi du monde est le déterminisme. Si l’on est pauvre, c’est parce qu’on fait confiance au néant (Dieu). On enrichit les démagogues qui exploitent les masses en vue de gagner leur faveur. La vie ne qu’une coïncidence des événements. Quelqu’un qui prophétise, et ça tombe juste, on dit que ça se réalise. Il avait raison. Mais, si tel n’était pas le cas, on dirait que pour Dieu un jour équivaut à 1000 ans. Veuillez donc patienter cher client. La vie ne qu’une coïncidence des faits. Veuillez à ce qu’elle soit dextrorsum.

M’enfin, je dirais : « vaut mieux mourir avec dignité que de vivre avec honte ». Et surtout : « vaut mieux mourir tôt que de souffrir longtemps ». Voilà l’extension du terme dignité.

 

 

Ici Daniel Litshani

Rien n’est beau que le vrai, seul le vrai est aimable. Il n’y a pas de destin de ce que nous faisions.

 

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci