Comment lutter contre l’esprit mabé en RDC ?

Titre : Comment lutter contre l’esprit mabé en RDC ?
S-Titre : Est-ce l’égalité ?


L’esprit mabé n’est rien d’autre que la seule richesse de la RDC. C’est l’immense haine qui se trouve dans le cœur de la plupart des congolais.
Si je vous demande aujourd’hui : « pourquoi les Océaniens, les Asiatiques, les Américains et les Européens sont mieux avancés que les Africains en générale, ou les congolais en particulier. Vous allez me dire que je connais déjà la réponse. Car, tout le monde est déjà au courant. C’est l’amour d’autrui qui ne se trouve pas dans le cœur de chacun.
Comment pouvez-vous imaginer le fait de combattre la réalisation d’une activité qui pourra faire l’honneur du pays ? Comment pouvez-vous encore comprendre un homme qui préfère se faire du mal pour que cela soit fait deux fois chez un autre ?
En RDC, il y a les gens et des gens. Il arrive qu’un jeune artiste musicien organise un concert même de 30$ comme droit d’entrée, un vieux vient combattre l’activité. Si par exemple, le jeune artiste a disposé 300$ pour avoir loué la salle, le vieux viendra avec 600$. Evidemment, il donne de l’argent au responsable de la salle, mais ce n’est pas pour jouer là, plutôt pour que le jeune artiste ne réalise pas son activité.
Le propriétaire de la salle va doucement téléphoné à ce jeune artiste pour le report de l’activité qui était même fixée d’avance. Tout ça, c’est en raison de 300$ de plus en lui restituant son argent. Car, le jeune artiste n’acceptera pas ce report de son concert. Qui parlera du déficit ?
Seul le responsable de la salle qui gagne. Car, le vieux a perdu son argent pour un plaisir de haine, et le jeune artiste a perdu sa confiance auprès de ses fanatiques.
On peut voir un homme, pas riche, mais dont le nom figure parmi les gens qui ont résolu un grand problème que posaient leurs vies, qui souhaite que les gens viennent lui demander de l’argent alors qu’il ne va jamais les satisfaire. Ce genre d’hommes coince de petites activités d’autrui. Ce sont des gens qui ne veulent pas que les autres progressent. Ce sont des esprits mabés.
Un esprit mabé est un homme qui renferme à 90% la haine dans son cœur. Il ne sait que faire du mal à autrui. Il accepte de gaspiller bêtement son argent en raison d’empêcher une activité. Il peut arriver à se faire du mal pour que ce phénomène revienne autant chez l’autre.
Le congolais est capable de sacrifier son œil en raison de faire le double à son ami. En guise d’illustration, je connais un artiste qui a dit qu’un homme s’est présenté devant Dieu avec son ami. Dieu lui a demandé de faire son vœu, et il va le réaliser dans l’immédiat. Le mal que Dieu a fait, c’est lorsqu’il a ajouté que la réalisation de ce vœu sera double chez son ami.
Cet homme a réfléchit 2 minutes, puis il dit à Dieu de lui offusquer un œil en raison de faire le double à son ami. Car, s’il demandait une voiture, son ami aura deux ; s’il demandait une maison, son ami aura deux ; s’il demandait une somme d’argent, son ami aura le double. D’où, il préfère rester avec un seul œil pour que son ami reste aveugle. C’est comportement reste donc dans le sang des congolais.
J’ai suivi une fois à la radio, je peux même citer Top Congo FM dont la fréquence est 88.4, par Joëlle, la femme de Thiery, une histoire d’invention d’un avion par les étudiants en terminal à la Faculté de Polytechnique comme leurs derniers travaux pour dire au revoir à l’Université.
Ces étudiants ont invité les Professeurs ainsi les que le Doyen de la Faculté en vue de contempler et essayer l’avion. Ces invités ne savaient même pas c’étaient leurs propres étudiants qui ont fait.  Ils sont tous entrés dedans. Lors d’un petit discours concernant l’invention de l’appareil, les Professeurs deviennent mécontents en se fâchant contre les gens qui les ont donc invités. Car, ils peuvent perdre leur vie. Ils descendent tous de l’avion en disant que ces étudiants sont incompétents. Ils vont faire un crash. Alors que ce sont leurs propres étudiants. Chose étonnante, le Doyen de la Faculté reste encore dedans. Cela attire l’attention d’un journaliste qui était là à poser une petite question au Doyen.
Monsieur le Doyen, tout le monde est descendu, mais vous, vous restez encore dedans, ce que vous êtes sûr de vos étudiants par rapport aux différents Professeurs ?  Ah ! Je connais très bien mes étudiants, un avion construit par eux ne va même pas décoller, c’est pour ça que je suis à l’aise, répond le Doyen. Ce sont donc des esprits mabés. Comment vous n’avez donc point confiance aux étudiants que vous avez vous-mêmes formés ?
Si ma présence imaginaire était concernée, j’aurais demandé à ce Doyen ainsi qu’à ses Professeurs d’abandonner carrément l’enseignement. Car, ce sont eux qui restent donc incompétents. Ils ne sont pas en mesure de transformer les étudiants.
Toutefois, parmi les congolais, je sais que j’ai fait une analyse trop globalisante, il y a ceux qui se distinguent des autres par leur bonne foi et amour d’autrui.
Et pour lutter contre ces gens de mauvaise foi, il faut fournir beaucoup d’efforts. Il faut de temps en temps parler anonymement de ce qu’ils font souvent, et ils auront honte. Quand quelqu’un fait du mal, et il entend parler de ce type de mal partout, il se sent gêné. Il va petit à petit changer.
Si c’est possible, on peut même chercher à avoir presque le même niveau de vie. Car, si quelqu’un fait du mal, il aura sa part.


 

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci