Tautologie

 

Tautologie Sous-Entendue

Préliminaires

 

La tautologie sous-entendue n’est rien d’autre qu’une tautologie faite à l’insu. En effet, on croit avoir bien employé les termes, alors qu’on emploie mal les mots. Quelques remarques permettront aux utilisateurs de savoir quand même employer quelques mots.

Je n’ai pas le temps à vous faire toutes les remarques et suggestions. Mais grâce à la conversation entre vous et moi, je serai en mesure de vous le faire. Voici mon adresse e-mail­­­­­ daniellitshani@yahoo.fr  permettant à nous communiquer.

Les emplois

 

1. Plagioclase

On ne peut pas dire « plagioclase calcique »  ni  « plagioclase sodique » pourquoi ? C’est parce que le terme plagioclase signifie nécessairement  ‘’un feldspath calcosodique’’ ou ‘’un feldspath sodicalsique’’ (c’est la même chose).

Alors, en disant ‘’plagioclase calcique ou plagioclase sodique’’,  on dit sans qu’on le sache : « feldspath calcosodique calcique(ou feldspath sodicalcique calcique) ou feldspath calcosodique sodique (ou feldspath sodicalcique sodique). Les termes ayant été répétés sont calcique et sodique. Mais en employant ‘’plagioclase calcique ou sodique’’, la tautologie ne se voit pas. On arrive donc à trouver la tautologie grâce à la sémantique (partie de la linguistique, étudiant la signification des mots) avec sa notion importante des définitions linguistique et métalinguistique. Voir sur le même site (danigra.e-monsite.com) les ’’ définitions linguistique et métalinguistiques’’. Il faut dire : plagioclase tout cour.

2. Feldspath

On ne peut non plus dire ‘’feldspath plagioclase’’. On dit « plagioclase au lieu de feldspath plagioclase ». Par définition linguistique, on aura donc  « feldspath feldspath calcosodique ».  Le terme feldspath se répète sans qu’on le sache.

3. voire

J’entends même, excusez-moi, car c’est la vérité, de ministres dire ‘’voire même…’’. Connaissons la définition linguistique, on ne peut pas le dire. Le terme voire, dans la première acception signifie nécessairement vraiment, oui. Mais dans les empois quotidiens, on se réfère à la deuxième acception signifiant « et même ». Alors quand on dit ‘’voire même’’. Devinez cela vous-mêmes. Ça sera comment ? Ça sera donc  ‘’et même même’’. Donc, ici le terme répété est même. C’est une tautologie ou pas ? Oui, c’est une tautologie, mais on ne savait pas, maintenant on le sait. Voici comment employer voire :

1° cette réunion concerne les Recteurs, les secrétaires généraux académiques, les doyens des facultés, les professeurs, les chefs de travaux, et même les assistants, voire les étudiants des universités tout entières.

2° jadis, le maître faisait tout, et même les recherches, mais aujourd’hui, l’élève fait beaucoup, voire les travaux pratiques. Voilà comment dire. J’insiste, ne dites donc pas ‘’voire même les travaux pratiques’’.

Bien que voire même sonne bien à l’oreille, mais c’est un pseudo-emploi. Acceptez d’utiliser un terme ou une expression comme il se doit même s’il sonne mal. C’est comme l’emploi de ‘’Toi et moi’’. On ne peut jamais dire moi  et toi. Ici, ce n’est pas parce que ça sonne mal, mais parce que le privilège se situe sur celui qui parle. Celui qui dit : ‘’Là-bas, il doit y avoir la présence de mon frère, toi et moi’’,  s’est très bien exprimé.

Encore, dans le film de Terminator Renaissance, de ‘’ARNOLD SCHWARZENEGGER’’, Kyle Reese demandait à Marcus Wright : « Tu veux savoir la différence entre nous et les machines ? ». Là, ça sonnait bien, mais il fallait dire : « Tu veux savoir la différence entre les machines  et nous? » Car, le privilège est toujours à celui qui parle. On constate que Kyle était dans ‘’nous’’.

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci