Le fort intérieur

Titre : Le fort intérieur
Sous-titre : Mon existence nie celle de Dieu
Dieu  existera  après  ma  mort.  Je  suis  un  dieutermomètre.  Ma
présence exprime que Dieu n’existe pas. Aussi longtemps que je reste en
vie, dites-vous que Dieu n’existe donc pas.  Vous croyez que Dieu existe
puisque ce que vous souhaitez voir réaliser s’accomplit. N’est-ce pas ?  Et
moi, je vous dis aujourd’hui que c’est par votre effort personnel que cela
se réalise. Imaginez quand vous ne tenez pas bien, vous échouez à tout le
coup. Le jour où vous tenez bon, ça colle.
Notez  également  qu’il  n’existe  pas  de  Dieu  ni  de  diable,  seul
l’Univers qui  subsiste.  Le  déterminisme est la seule loi du monde.  C’est
ce qui fait que l’on pense à l’existence de Dieu ou de Diable. Entre diable,
Dieu et le Néant,  je vous conseille donc de Croire au Néant  (Dieu et le
Néant, Daniel 2015).
Le Néant ici ne signifie pas ce que vous pensez.  Mais, c’est toujours
dans le même sens que vous connaissez.  C’est donc l’état d’inexistence
des  êtres  et  des  choses.  Alors,  pourquoi  je  vous  recommande
nécessairement de  croire au  Néant ?  Parce que  croire à quelqu’un ou à
quelque chose (à un être ou à un objet) est pratiquement difficile à savoir
de  quoi  l’on  est  capable.  Lorsqu’on  croit  au  Néant,  on  croit
automatiquement à soi-même. Voilà l’importance de croire au Néant.  Je
reviens simplement à ce que je vous ai expliqué ci-haut. C’est utiliser son
effort personnel pour réussir.
En revanche, je peux au moins vous recommander de croire à ce que
vous  voyez  à  l’œil  nu ;  ce  que  vous  pouvez  palper  et  entendre  sentir.
Mais,  il  faut  vous  méfier  de  sentir  exclusivement.  Car,  vous  ne  sentez
rien  souvent,  sauf  que  vous  vous  imaginez  quelque  chose,  et  vous
pensez que vous sentez cela. Négatif, voilà bien grosse erreur !
C’est  essentiellement  négatif,  vraiment  négatif,  je  dis  bien  négatif.
Voilà  le  pourquoi  de  vous  concentrer  de  ce  que  vous  faites  tout  en
croyant au Néant.  Et dites-vous qu’il n’est donc pas important de savoir
où l’on ira après la mort (Où l’on ira après la mort, Daniel 2015).

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci