Lawsonite

Lawsonite

Lawsonite[1]
Catégorie IX : silicates[2]
Lawsonite (Gisement topotype)

 

Lawsonite (Gisement topotype)
Général
Classe de Strunz 9.BE.05
Formule chimique H4Al2CaO10Si2CaAl2Si2O7(OH)2•H2O
Identification
Masse formulaire[3] 314,238 ± 0,008 uma
H 1,28 %, Al 17,17 %, Ca 12,75 %, O 50,91 %, Si 17,88 %,
Couleur bleuâtre à rosâtre voire jaunâtre à incolore (dépendant de l'orientation cristalline)
Classe cristalline et groupe d'espace dipyramidale ; Ccmm
Système cristallin orthorhombique
Réseau de Bravais centré C
Macle commun sur {101}
Clivage parfait sur {010} et {001}, pauvre sur {110}
Habitus prismatique, cristaux tubulaires
Jumelage courant
Échelle de Mohs 7
Trait blanc
Éclat vitreux à gras
Propriétés optiques
Indice de réfraction nα=1.665, nβ=1.672 - 1.676, nγ=1.684 - 1.686
Biréfringence δ = 0.019 - 0.021, biaxial
Dispersion 2 vz ~ forte
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence transparent à translucide
Propriétés chimiques
Masse volumique 3.09 g/cm³
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La lawsonite est une espèce minérale du groupe des silicates, sous-groupe des sorosilicates, de formule CaAl2Si2O7(OH)2•H2O, avec des traces : Ti;Fe;Mn;Mg;Na;K;F. Les cristaux peuvent atteindre 5 cm[4].

 

 

Historique de la description et appellations

Inventeur et étymologie

Décrite en 1895 par le minéralogiste Ransome, dédiée au professeur Andrew Cowper Lawson (1861-1952), géologue écossais[5].

Topotype

Caractéristiques physico-chimiques

Variété

Chromian Lawsonite : Variété chromifère de lawsonite décrite par Sherlock en 1999 en Turquie[6]

Cristallochimie

  • Elle est le dimorphe de la parthéite.
  • La lawsonite sert de chef de file avec l’ilvaïte à un groupe de minéraux isostructuraux.
Groupe de la lawsonite-ilvaïte
  • Lawsonite CaAl2Si2O7(OH)2•(H2O) Ccmm 2/m 2/m 2/m
  • Hennomartinite SrMn2Si2O7(OH)2•(H2O) C mcm 2/m 2/m 2/m
  • Ilvaïte CaFe2FeSi2O7O(OH) Pbnm 2/m 2/m 2/m
  • Noelbensonite BaMn2(Si2O7)(OH)2•(H2O)C mcm 2/m 2/m 2/m
  • Itoigawaite SrAl2Si2O7(OH)2•(H2O) C mcm 2/m 2/m 2/m
  • Manganilvaïte CaFeFe(Mn,Fe)(Si2O7)O(OH) P 21/a 2/m

Cristallographie

  • Paramètres de la maille conventionnelle : = 8,79 Å, = 5,84 Å, = 13,133 Å ; Z = 4 ; V = 674,16 Å3
  • Densité calculée = 3,10 g⋅cm-3

Gîtes et gisements

Gîtologie et minéraux associés

  • Formé dans le métamorphisme à haute pression et basse température de type schiste à glaucophane.
  • Il se présente aussi comme un minéral secondaire issu de la dégradation du gabbro et de la diorite.
  • Constituant occasionnel de l'éclogite.
Minéraux associés 
calcite, crossite, épidote, glaucophane, grenats, jadéite, pumpellyite, quartz, titanite.

Gisements producteurs de spécimens remarquables

  • États-Unis
Péninsule de Tiburon, Comté de Marin, Californie
  • France
Crique de Porh Morvil, Ile de Groix, Morbihan, Bretagne[7]
Les Clausis, Saint-Véran, Hautes-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur [8]
  • Italie
Ile de Gorgona, Livourne Toscane[9]
  • Turquie
Massif du Sivrihisar, Province d'Eskişehir, Anatolie centrale. Pour la variété Chromian-Lawsonite[10].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. American Mineralogist, volume 063, pp. 311-315(1978)
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 » [archive], sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. The Handbook of Mineralogy Volume II, 1995 Mineralogical Society of America by Kenneth W. Bladh, Richard A. Bideaux, Elizabeth Anthony-Morton and Barbara G. Nichols
  5. Ransome, Frederick Leslie (1895), On lawsonite, a new rock-forming mineral from the Tiburon Peninsula, Marin County: University of California, Department of Geological Science Bull.: 1: 301-312.
  6. Sherlock, S.C., and Okay, A.I. (1999): Oscillatory zoned chrome lawsonite in the Tavsanli Zone, northwest Turkey. Mineralogical Magazine 63(5), 687-692.
  7. Inventaire Minéralogique de la France numero 9 Morbihan ( éditions BRGM )
  8. Les Clausis, Saint-Véran, Hautes-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
  9. -Barsotti, G., & Nannoni, R. (2006). Rocce, minerali e miniere delle isole dell'Arcipelago Toscano. Pacini editore, 152 pp.
  10. Davis, P.B., and Whitney, D.L. (2006): Journal of Metamorphic Geology 24(9), 823-849.

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci