Ils ont créé un programme pour hacker les schémas de verrouillage

Ils ont créé un programme pour hacker les schémas de verrouillage des mobiles Android

Android propose aux utilisateurs différentes techniques de verrouillage. Ces derniers peuvent opter pour un mot de passe ou pour un simple code numérique, mais ils ont aussi la possibilité de configurer un schéma. Beaucoup d’entre pensent que ce dernier offre un niveau de sécurité accru. Il semblerait cependant que ce ne soit pas le cas dans la pratique.

Des universitaires anglais et chinois ont en effet développé un programme capable de détecter et de cracker les schémas de déverrouillage de ces appareils en se basant sur une simple vidéo filmée à distance. Comment ? Grâce à de simples algorithmes de leur cru.

Schéma Android

Vous pensiez que les schémas étaient suffisamment sécurisés sur Android ?

Personne ne sera à l’abri des pirates avec cette nouvelle technique, ils peuvent traquer n’importe qui, à n’importe quel moment et n’importe où.

Un logiciel capable de « lire » les schémas de déverrouillage à distance

Ces chercheurs sont originaires de deux pays différents et ils travaillent ainsi pour une université chinoise et pour deux universités britanniques.

Pour mener à bien leurs tests, ils se sont simplement appuyés sur une caméra placée à plusieurs mettre de distance et sur un programme développé spécialement pour l’occasion. L’expérience a été un franc succès.

Ainsi, 215 individus se sont portés volontaires. Le logiciel a réussi à déterminer la plupart des dessins sur les 120 essais effectués sur les schémas qui ont été créés. Les scientifiques ont aussi remarqué que plus les schémas sont compliqués, plus ils sont faciles à reproduire avec le logiciel.

Une technique de piratage très efficace

En ce qui concerne le taux de réussite, il est de 97,5 % pour les dessins complexes, dont un seul échec parmi les essais réalisés. Paradoxalement, les dessins avec un degré de complexité moyen ont connu un taux de succès de 87,5 % et 60 % pour ceux qui sont jugés faciles à redessiner.

Pour ce qui est de la capture, les vidéos prises via un smartphone jusqu’à une distance de 2,5 mètres par rapport aux cibles seront exploitables par le logiciel. Si les pirates utilisent un appareil photo numérique muni d’un enregistrement vidéo, il leur sera possible de filmer les gestes de l’utilisateur en se plaçant à une distance maximale neuf mètres.

Néanmoins, même si le hacker connaît le schéma de déverrouillage exact de l’appareil, ceci lui sera inutile tant qu’il n’aura pas l’appareil en sa possession.

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci