Comment est la condition de vie ?

Titre : Comment est la condition de vie ?
S-Titre : Ça dépend d’une personne à une autre


Tout le monde cherche à savoir comment est la condition de vie. Cette condition est comme la beauté. Tout le monde ne cherche pas à savoir comment est la beauté. Celle-ci est facultative, subjective. C’est-à-dire, ça dépend d’une personne à une autre.
A l’égard des beautés, belles ou laides, les femmes sont toujours sollicitées par ceux qui les aiment. C’est de cette manière que se comporte la condition de vie de chacun sur cette terre.
Si je demande à n’importe qui la condition de vie à choisir, tout le monde finira écartera les concepts ‘’pauvreté, souffrance, faiblesse’’ ainsi que d’autres termes qui leur sont similaires.
Tout le monde cherche à vivre heureux sur cette terre. Etre riche, non malade, pas trop de problème. Certes, on désire vivre dans de bonnes conditions, mais vouloir ne signifie toujours pas pouvoir. Je connais un dicton qui l’affirme : « Qui veut, peut ». Au contraire, je vous ai déjà dit que ‘’imaginer, c’est pouvoir’’. Car, la base de tout, c’est l’imagination. C’est Bélivau qui le confirmait en donnant une simple illustration : « madrier ».
De cela, je suis arrivé à vivre une petite expérience en observant mon neveu âgé de 3 ans et demi et ma nièce âgée de 3 ans s’appelant respectivement Steve et Tyche. Ce sont donc des cousins germains. Le garçon appartient à mon frère aîné tandis que la fille à ma sœur aînée.
La fille est agressive et progressive alors que le garçon reste doux et harmonieux. Pourtant, la douceur et l’harmonie n’impliquent pas nécessairement le fait d’être poltron qu’était mon neveu.
Sur une hauteur de 20cm seulement où l’on peut descendre sans pour autant sauter, la fille saute en jouant. Elle intéresse le garçon en disant ‘’Ingénieur saute’’, c’est comme ça qu’on l’appelé, et avec plaisir il se prépare à sauter, mais il n’a pas pu.
Vous connaissez déjà le pourquoi. Il avait la volonté de sauter comme Tyche, mais il avait peur. Pourquoi il a eu peur ? Vous savez déjà. D’après lui, il pouvait faire un faux pas qui risque de le faire tomber en sautant. Pourtant, s’il s’imaginait bien sauter et sans se casser la jambe, il pouvait sans aucun problème. Car, 20cm seulement, c’est rien.
Donc, tout ce qu’on réalise commence bel et bien par l’imagination. Car, sans cela, on ne peut rien. Je vous conseille donc d’imaginer positivement pour vivre dans de bonnes conditions de vie.
Ne vous blaguez pas de l’imagination. Car, c’est la base de tout ce qui nous arrive. Tout ce qui nous arrive, il nous arrive donc. Si vous vous imaginez bien, vous réussirez, mais si vous faites le contraire, l’imagination va vous tarir comme l’âge tarit la beauté d’une belle femme.
Mais, certaines personnes se laissent abandonner puisqu’ils ne savent pas que faire, pourquoi faire, comment le faire, qui va le faire et quand le faire.
Ces gens-là sont censés respecter cette situation que les autres n’y arrivent pas jusqu’à présent. C’est pour vous encourager, vous qui êtes encore forts à changer votre situation de vie, à continuer comme ça.
A titre illustratif, la condition de vie que vous menez maintenant, et que vous cherchez à l’améliorer, les autres cherchent en avoir, et certains d’entre eux se contentent de ce qu’ils ont.
Vous mangez chaque jour, mais quelle condition ? A quelle heure ? A quel coût ? Cela ne vous plait p    as, il vous sied mal. Mais, comprenez qu’il y a ceux-là qui ne mangent pas chaque jour comme vous, mais ils sont contents. Votre salaire quotidien de 10$ ne vous intéresse donc point, mais il y a un autre qui est joyeux juste avec un salaire quotidien de 5$.
Vous n’êtes pas satisfait parce que vous devez porter une chemise deux ou trois fois par semaine, mais il y en a un qui porte tout le jour la même chemise tout en étant content.
S’il faut continuer à analyser, vous et moi aurons respectivement quatre heures du temps à écrire et lire. En tant que bons lecteurs, le peu suffit.
Bref, la condition de vie est facultative. Car, elle dépend d’une personne à une autre. Elle peut s’avérer positive ou négative selon que la personne la trouve.
Tout le monde cherche que la condition de vie soit bonne, mais elle reste parfois mauvaise. Certains cherchent à l’améliorer. On le confirme parce qu’ils manifestent la bonne volonté, mais ils n’y arrivent pas. Au contraire, s’ils s’imaginaient comment l’améliorer, ils auraient réussi.

Auteur : Daniel Litshani

Ajouter un commentaire

 

Bienvenue dans le site de LITSHANI MAKAMBO Daniel: GK Danigra de Global.

Vous avez le droit d'exécuter un copier-coller sans problème.

Le site est créé pour vous rendre service bénévolement.

En cas de difficulté, contactez-moi à mon adresse mail: danigralitshani@gmail.com

Ou bien à mon numéro de Téléphone: +243 81 99 40 646

Merci